Caroline, formatrice auto-école

Nous

Avec « les visages du TEC », nous partons à la rencontre de celles et ceux qui font le TEC. Derrière chacun de nos collaborateurs, il y a une histoire, un parcours, une personnalité qui méritent d’être mis en lumière. Découvrez le portrait de Caroline Berger, 32 ans, formatrice auto-école au Hainaut.

Le TEC - Quand êtes-vous arrivé au TEC ?

Caroline:

Je suis arrivée au TEC en 2008, à 21 ans. J’ai commencé en tant que conductrice à Mons et directement, j’ai eu mon métier dans la peau. Je me sentais libre, je découvrais de beaux paysages chaque jour mais surtout je rencontrais des gens souvent heureux avec des choses simples.

Comment êtes-vous devenue formatrice ?

Lors de mon écolage, mon formateur, Yvan Blondeau, m’a conseillé d’évoluer dans la société et je lui ai alors répondu du tac au tac que je voulais prendre sa place ! Il m’a dit de foncer. Quand je l’ai appelé après 11 ans pour lui annoncer que je devenais formatrice-monitrice à l’auto-école, il était au bord des larmes (de joie) 😉

J’ai pris mes fonctions le 1er avril 2019. Pour moi, c’est important de garder ma passion du métier de conductrice de bus car une passion, c’est facile à transmettre.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ?

Quand on aime ce qu’on fait, on connait tous les aspects, qu’ils soient positifs ou négatifs. J’apprends aux candidats à être rigoureux, à l’heure, présentables, souriants, positifs, accueillants… mais surtout à s’adapter aux clients. Même si ce sont les caractéristiques du chauffeur parfait, je leur conseille aussi de garder leur caractère et leur identité.

La dernière session a été particulièrement riche en émotions. Les futurs conducteurs étaient reconnaissants et prêts à commencer leur métier. En plus, ils ont tous réussi. Ça me conforte et me motive encore plus pour la suite. Je suis fière de former de nouveaux candidats.

En quelques mots

Son âge32 ans

Maman deNella, 4 ans

Elle aimeLa marche et les promenades en famille

Son moment zenCuisiner avec sa fille et lui apprendre à préparer des petits plats. À la maison, la famille a son propre potager. Caroline en profite pour montrer les légumes à Nella et lui explique comment les arroser et les couper pour le repas.

Ses dernières vacancesLa République Dominicaine ! Un voyage dépaysant qui l'a marquée par sa beauté et la qualité des plats typiques.

Son conseilToujours rester soi-même et garder son identité