Le service nettoyage de Namur-Luxembourg

Au quotidien

Nettoyage intérieur bus

Chaque jour, des nettoyeurs se démènent pour bichonner la flotte de bus pour le bien-être du personnel et de la clientèle. Quelles sont leurs missions ?  Le COVID-19 a-t-il eu un impact sur leur quotidien ? Nous vous invitons à entrer dans les coulisses de cette équipe du TEC à Namur-Luxembourg.

Leurs missions  

Composé en majorité d'anciens conducteurs et d'intérimaires, le pool de nettoyeurs compte 28 collaborateurs répartis sur les 2 provinces de Namur et du Luxembourg (une équipe par centre d’entretien), tous très méticuleux, volontaires et dotés d’un bel esprit d’équipe.

Leur tâche principale est le nettoyage intérieur des bus et parfois l’extérieur, si le bus-wash est en panne.

Au sein de nos véhicules, tout doit être débarrassé : poussières, papiers, graisse, cannettes… et nettoyé de fond en comble. Il y a le sol, le plafond, les mains courantes, les vitres, les sièges, ainsi que le poste de conduite. Tout doit briller ! Le nettoyage d'un bus nécessite plusieurs heures de travail, en fonction du type (standard, articulé...) et de l'état du véhicule.

Enfin, un nettoyage approfondi est réalisé périodiquement dans tous les véhicules, en particulier à la sortie de l'hiver : il prévoit notamment l’aspiration et le lavage des voussoirs intérieurs et de la ventilation, ainsi que le shampooing des sièges passagers et conducteurs. Les ventilateurs et le radiant du chauffage sont quant à eux « soufflés ».

Les outils

Pour les aider dans ces tâches, on retrouve les produits et outils classiques tels qu’un aspirateur, une shampouineuse, une polisseuse, un Karcher, une raclette, un seau, des éponges, des torchons, des gants, des masques et du détergent alcalin universel. Des tournevis, grattoirs et autres racagnacs sont utilisés pour les interventions supplémentaires telles que le nettoyage des voussoirs. Ne parlons même pas des chewing-gums collés sur les sièges…

L'impact COVID

Pour faire face à la situation sanitaire actuelle, 17 intérimaires viennent prêter main forte chaque soir dans les différents dépôts.

Dès 19 heures jusque 3 heures du matin, ils nettoient le poste de conduite (volant, boutons, PFE, valideur, table de perception) et toutes les surfaces de contact (mains courantes, barres de maintien, barres verticales, boutons de sonnette, poignées de portes…) des bus qui ont été  en service.

Un nettoyage de ce type demande donc beaucoup de temps et de travail.
Si chaque voyageur respecte le véhicule qu'il emprunte, le voyageur suivant sera plus à même de faire pareil.

Respectons le matériel et les travailleurs des transports en commun.