Philippe, responsable technique du Tram de Liège

Nous

Avec « les visages du TEC », nous partons à la rencontre de celles et ceux qui font le TEC. Derrière chacun de nos collaborateurs, il y a une histoire, un parcours, une personnalité qui méritent d’être mis en lumière. Rencontre et impressions avec Philippe Hody, le nouveau responsable technique du Tram.

LE TEC - Quand avez-vous rejoint le TEC ? Et pour quelle fonction ?

J’ai été engagé comme responsable technique du Tram le 31 août dernier. Mon rôle ? Gérer au quotidien le partenariat public-privé entre le TEC et le consortium Tram’Ardent, en charge de la construction et de la maintenance du tram. Le Partenariat Public-Privé appliqué dans le cadre du tram de Liège est le premier d’une telle envergure en Wallonie. Je serai le relai entre les inspections des futurs équipements techniques (rames, voies, stations, etc.) et Tram’Ardent. Je contrôlerai la performance du prestataire afin de l’informer des opérations à réaliser ou demander une réduction de coûts. 

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai passé 16 années dans 2 entreprises industrielles du secteur privé, toujours dans un service technique. J’y ai occupé des fonctions variées : acheteur technique, ingénieur projet, responsable maintenance et engineering.

Pourquoi avoir postulé au TEC ?

J’ai postulé pour le tram car c’est un projet phare pour la ville de Liège qui ne se présente pas souvent dans une carrière ! Le fait de démarrer d’une feuille blanche pour la gestion d’un contrat d’une telle ampleur est également une grosse source de motivation.

Quelles sont vos premières impressions sur le TEC ?

Elles sont excellentes ! Tous les collègues que j’ai rencontrés jusqu’à présent m’ont présenté leur fonction avec beaucoup d’enthousiasme et de sympathie.

Pour en savoir plus sur le Tram de Liège 🚈 ➡ https://letram.be/