Pourquoi des bus roulent-ils à vide ?

Au quotidien

Il arrive que vous attendiez à votre arrêt et qu’un bus passe devant vous en affichant « pas en service » ou « retour au dépôt ». Ce bus est vide et cela peut paraître frustrant.

Ce type de trajet s'appelle un « haut-le-pied », qui signifie un déplacement non-commercial sur le réseau.

Il est important de savoir que nous essayons d’optimiser les trajets mais que nos chauffeurs doivent effectuer des temps de repos entre les services et qu’ils se trouvent face à plusieurs contraintes :

Optimiser le temps

Un bus transportant des voyageurs prend plus de temps qu’un bus vide car ce dernier ne doit pas effectuer de descentes aux arrêts.
Aussi, nos conducteurs ont des horaires de travail à respecter et ne doivent pas dépasser 38h de travail par semaine. Il est donc important d’optimiser le temps que nos bus passent sur les routes.

Rentrer au dépôt

Rares sont les lignes où les bus effectuent le même trajet que pour rentrer au dépôt. En général, les conducteurs ayant terminé leur service rejoignent un itinéraire plus rapide pour rentrer (via une autoroute ou nationale). Ils ne suivent donc pas le même trajet qu'une ligne en service.

Suivre un trajet précis

Certains bus voyagent également à vide non pas pour rentrer au dépôt mais pour se rendre au point de départ d’une autre ligne. Entre ces deux lignes, le chauffeur ne peut pas desservir d’arrêt et ne peut donc pas transporter de voyageurs.
En effet, un bus peut circuler sur la même voirie qu’une ligne, sans pour autant avoir le même point de départ ou la même destination finale. Le but est donc aussi de ne pas embrouiller nos voyageurs avec des trajets non prévus.

 

L'affichage "Pas en service" est également utilisé pour d'autres missions ponctuelles, telles que le contrôle technique, l'envoi d'un véhicule de remplacement à la suite d'une panne, etc.

La répartition des différents véhicules est inscrite dans HASTUS, notre logiciel reprenant notamment la mise en service des bus au jour le jour.