Rencontre avec un passionné, Corentin

Insolite

Corentin est un passionné des transports en commun et du TEC plus particulièrement. A Namur, son visage est bien connu du personnel roulant puisqu’il passe son temps libre à photographier les véhicules.

Le TEC - Peux-tu nous en dire plus sur toi ?

Corentin :

Je vais sur mes 17 ans et je suis en 5e secondaire en microtechnique. Je suis passionné des transports en commun depuis tout petit, avant même d’atteindre la taille du valideur. Je collectionne aussi des documents sur l’histoire des vieux bus.

Je suis membre d’une association « Groupe Amical Bus & Car» qui sauvegarde d’anciens bus déclassés. Ce groupe est né dans les années 1970 pour récupérer la documentation des transports en commun. Et puis en 2019, nous avons racheté un bus TEC pour le restaurer et faire des circuits historiques, on y a remis des publicités d’époque aussi.

Quelle ligne de bus empruntes-tu ?

 Le 23 Namur – Velaine 

Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?

 Après mes études, j’aimerais me diriger soit vers la sécurité civile (pompiers, …) ou le TEC, mais en tout cas, un métier de service de la population. 

D’où vient ta passion pour les transports ?

Tout petit déjà, j’admirais les bus Renault, qui étaient en service à Namur de 1995 à 2014. Aujourd’hui, on peut en apercevoir certains rouler en Russie.

J’ai réellement commencé à m’y intéresser quand je suis rentré en secondaire et que je devais prendre le bus, un peu par obligation. J’ai d’abord pris en photo les bus puis j’ai commencé à me lier d’amitié avec le personnel du TEC. Je me balade surtout à Namur, à Liège et au Luxembourg, je n’ai pas encore été découvrir le réseau carolo ou hennuyer.

As-tu suivi des cours particuliers ? D’où est-ce que tu connais toutes ces informations ?

J’ai appris la photo par moi-même. Et c’est un autre passionné, Jean-Philippe Dheure, qui m’a aussi appris pas mal de choses. Pour ce qui est des informations, je vais les chercher sur des sites de références. Je suis aussi abonné à plusieurs groupes sur Facebook de passionnés, de chauffeurs, etc.

J’apprends aussi beaucoup du personnel. Ce qui me passionne au TEC, c’est tout un monde insoupçonné qui se cache derrière un bus. Il y a les ateliers, les gens qui remettent en couleur, ceux qui réparent, ceux qui nettoient, le personnel administratif, … bref, une vraie fourmilière que j’ai appris à connaître grâce à ma passion.

Cette passion est atypique pour un jeune de ton âge !

Ça amuse mes proches, et on me dit souvent que je suis une bibliothèque vivante (rires). Le secteur évolue constamment, du bus diesel aux hybrides, des nouvelles livrées, des nouvelles réglementations, … C’est une passion qui ne se s’arrête jamais et pour laquelle il faut sans cesse se tenir informé. Il y a des jours où l’on ne sait plus où donner de la tête.

Cette passion me permet d’être dehors toute la journée. Je ne compte d’ailleurs plus mes heures ni même le nombre de photos prises. Pendant la période de confinement, j’étais aux anges car il n’y a avait aucune voiture dehors et peu de piéton, du coup j’ai pris de jolies photos.

As-tu un modèle de bus préféré ?

Pas les hybrides, car ils sont trop nouveaux ! 😉 Je préfère les vieux bus, les Jonckheere et les Van Hool par exemple : 2 marques belges qui ont façonné les transports en commun. Je suis aussi définitivement un nostalgique des vieux bus vicinaux oranges. Ce serait cool d’ailleurs si le TEC ressortait une livrée rétro de ce type ! »

Voici un aperçu de quelques photos prises par Corentin:

2019-06-04 L23 Suarlée, Chaussée de Waterloo

2018-02-21 L20 Rosée

2020-02-05 Bouillon, Quai du Rempart L.79

2017-12-10 Suarlée, Jaumaux L.23